En savoir plus sur le boitier additionnel !

La reprogrammation moteur optimise tous les paramètres sur mesure

Pourquoi une reprog plutôt qu’un boitier additionnel ? Vous connaissez peut-être le procédé ? L’extraction d’un fichier de cartographie moteur permet la lecture totale des informations concernant le bon fonctionnement de ce dernier, ainsi pour commencer à éditer de nouveaux paramètres mieux vaut confier le travail à de vrais professionnels. Bien que toutes les données soient modifiables faut-il encore être en mesure de les comprendre et de les interpréter. C’est ce qui fait la différence entre de bonnes cartographies et de moins bonnes voir de mauvaises pouvant aller jusqu’à la mise en danger de votre moteur.

Obtenez du couple et de la puissance, mais comment ?

Les possibilités d’obtention de couple sont multiples… les nombreux paramètres à retoucher sont principalement : La pression d’injection, la pression de turbo, la durée d’injection, l’avance, les demandes de couple sans compter qu’il faut décaler certains limiteurs tels que les limiteurs de couple par vitesse (tout en respectant les normes et tolérances physiques des pièces), de pression et de nombreux autres paramètres étant liés les uns les autres.

Ces différentes valeurs peuvent s’avérer dramatiques si elles sont mal configurées, il en va de la durée de vie de votre moteur et de ses périphériques, nous vous le rappelons encore une fois, la reprogrammation n’est pas à la portée de n’importe quel néophyte, et bien que l’on puisse trouver du matériel ‘chinois’ sur internet permettant de récupérer (parfois sans endommager le calculateur moteur de votre véhicule) les données du fonctionnement moteur de votre voiture, préférez donc des cartographies éditées sur mesure par des professionnels.

Le fameux boitier additionnel ou ‘puce’, qui est-il ?

Le boitier additionnel pourquoi est-il moins bon ?

Le boitier additionnel est tout d’abord un leurre… c’est à dire un élément rajouté au faisceau d’origine du véhicule, et qui va tromper une ou plusieurs sondes quand une reprogrammation moteur en change les valeurs directement au cœur du programmer de l’ECU (Calculateur moteur).

Le boitiers additionnel à résistances

Vous en trouvez sur eBay pour quelques dizaines d’€uros voir une centaine d’euros pour les vendeurs les plus scrupuleux, ce sont les plus mauvais boitiers additionnels. En effet la résistance placée dans le boitier ne coute en réalité que quelques centimes d’euros et envoie des informations à un capteur de température qui à froid obtient des valeurs erronées indiquant à la gestion moteur d’injecter plus de gazole. La variation de température permet donc approximativement d’obtenir un léger surplus de puissance… de 2 à 5% selon les boitiers… bref nous ne nous étalons pas sur le sujet ce boitier est à proscrire formellement.

Le boitier sur rampe d’injection, les plus répandus

Ce boitier est le plus connu de tous, il vient se brancher en série sur le faisceau moteur au niveau des capteurs de pression de rail. Il à pour but de fausser les valeurs envoyées au capteur de pression et, de simuler une pression d’injection moindre. La gestion moteur étant un programme “intelligent”, va ordonner l’injection supplémentaire afin de satisfaire le manque de pression.

Le ressenti à la conduite est mieux qu’avec le précédent boitier additionnel dont nous vous avions parlé, mais l’effet 0/1 reste présent et bien qu’un ‘coup de pied au fesses’ puisse être ressenti, nous restons loin de l’homogénéité et de la linéarité qu’apporte une cartographie moteur complète. Nous arrivons souvent à un gain d’environ 25cv crete, ce qui signifie que la puissance maximale n’est atteinte que sur un pic, c’est à dire très rapidement à un certain régime moteur et redescend aussi rapidement.

Le boitier additionnel 3 capteurs / Tri-sensors

Ces boitiers permettent de modifier plusieurs valeurs telles que la pression de rail, l’ouverture des arbres à cames, et la pression de turbo. Ces boitiers sont plus performants que ces deux derniers et permettent un ressenti à la conduite un peu plus homogène. Ce type de boitier permet de contrôler la température des gaz d’échappement grâce à la modification de la pression de turbo. Bien qu’ils interviennent sur seulement 3 paramètres ils pourront contenter les moins pointus d’entre vous, cependant sont prix reste assez élevé souvent proche de celui d’une reprogrammation moteur à quelques dizaines d’euros de plus ou de moins. Préférez donc une intervention sur la cartographie moteur qui permettra d’éditer chaque paramètre et d’obtenir une homogénéité parfaite.

Dans le cas d’un moteur dit “moteur bonus”

Impossibilité de reconnaitre ce type de motorisation quelque soit le boitier additionnel

Certaines motorisations ‘dites moteur bonus‘ dans notre jargon, sont directement bridées par le constructeur en sortie d’usine et utilisent les mêmes moteurs et périphériques que des modèles plus puissants (par exemple BMW utilise le bloc et périphérique de la 330d 245cv sur la 325d 204cv). Une reprogrammation moteur permet donc dans ce genre de cas, d’augmenter la puissance sans risque et restant dans les tolérances d’environ 90cv. Le boitier additionnel est quant à lui incapable de distinguer si le constructeur a ou non simplement bridé son véhicule. Une fois de plus la reprogrammation moteur couplée à de bon ingénieurs permettra une optimisation parfaite et sécurisée de votre voiture.